Le tourisme à vélo, une opportunité pour les Ardennes

Le développement du tourisme à vélo s’accélère en France. Les Ardennes entrent dans cette transition, boostées par des retombées déjà importantes et prometteuses. Regardons ensemble les raisons pour lesquelles le tourisme à vélo a beaucoup à nous apporter. 

Le tourisme à vélo était jusqu’en 2019 en développement et affichait des chiffres d’évolution encourageants. L’année 2020 a apporté son lot de rebondissement et a accéléré le mouvement. En 2020, lfréquentation du site référence du tourisme à vélo en France www.francevelotourisme.com doublé, malgré une baisse importante durant le confinement de mars. 

La plateforme de fréquentation nationale qui recense les données des compteurs sur les grands itinéraires nationaux a également connu une augmentation exponentielle entre 2019 et 2020.

Ceux de la Voie verte Trans-Ardennes présentent également des augmentations remarquables. En 2019, la Voie Verte Trans-Ardennes enregistrait 302.000 passages, dont 60% à vélo et des retombées économiques estimées à 8 millions d’euros. 

Dans les Ardennes, l’itinéraire principal est bien évidemment La Meuse à vélo. Les Ardennais qui pratiquent la Voie Verte Trans-Ardennes ignorent souvent qu’ils parcourent en fait un itinéraire international allant de Langres à Rotterdam, longeant le fleuve Meuse, reconnu par les instances européennes en tant qu’EuroVelo19. Récemment, l’EV19 a d’ailleurs été pris en exemple par l’European Cyclists Federation pour son tracé exemplaire et ses connexions avec d’autres itinéraires tout aussi intéressants sur le plan de la grande itinérance.

Planifier des itinéraires cyclables réussis : exemple de l’EuroVelo 19 comme bonne pratique – Partie 1 – EuroVelo 

Au niveau local, les itinéraires se développent autour de la Meuse à vélo. Le Canal des Ardennes sera doublé en 2023 d’une voie verte appelée Sud-Ardennes pour rejoindre la V30, Reims et plus loin, l’EV3.

La Transsemoysienne partant de Monthermé pour rejoindre Les Hautes-
Rivières est prolongée en Belgique
ce qui permettra prochainement de rejoindre Beauraing et Givet. À Remilly-Aillicourt, il sera possible dès septembre 2022 de quitter la Meuse pour rejoindre la Belgique et l’EV5 via Carignan. Des itinéraires sur route et à VTT sont également en cours de structuration. Voir la carte. 

De nombreux projets voient le jour pour rallier des sites touristiques et permettre l’accès aux centres villes. Charleville-Mézières par exemple crée un réseau cyclable qui permettra de visiter la ville en vélo. En Argonne Ardennaise, une liaison cyclable raccordera le Parc Argonne Découverte à la Voie Verte Sud-Ardennes. 

Cet engouement pour le vélo est poussé en France par un plan volontaire de l’Etat pour le développement des connexions et des services vélo, encouragé par une explosion du marché du cycle, y compris du vélo à assistance électrique qui permet d’aller plus loin et de séduire une clientèle pour qui la pratique du vélo devient accessible. 

Quoi qu’il en soit, l’année 2020 l’a aussi montrée, la proximité doit rester un maître-mot, qu’elle soit physique puisque 50% des touristes à vélo résident à moins de 200 km de leur lieu de pratique, ou dans le contact avec la clientèle qui recherche un accompagnement toujours plus personnalisé.  

Conclusion 

Le tourisme à vélo est une pratique de slow tourisme dont le succès résulte d’un profond besoin de retour à la nature et à soi provoqué par un environnement très urbanisé, fortement connecté aux technologies virtuelles. En Ardennes, le développement se poursuit et déjà, la Meuse à vélo et ses connexions représentent de formidables opportunités pour attirer des clientèles de proximité françaises, belges, néerlandaises, allemandes dotées d’un fort pouvoir d’achat. Des agences programment l’itinéraire et de nouvelles offres pourraient apparaître, afin de répondre à la demande croissante declients.  

L’Agence de Développement Touristique des Ardennes et ses partenaires mettent à la disposition des professionnels du tourisme des formations, des accompagnements pour leur permettre d’avancer sur l’accueil des touristes à vélo que ce soit pour les équipements utiles mais également pour communiquer auprès des clients ou  élaborer des partenariats fructueux. 

Besoin d’aide ? 

Contactez votre Office de tourisme ou l’Agence de Développement Touristique des Ardennes pour vous faire accompagner. 

 

https://www.youtube.com/watch?v=1BhO9U7RyyY&feature=youtu.be  

Contact :

Fanny CORNET
Chargée de développement
Tél. 03 24 56 67 75

Adresse :
ADT des Ardennes
24 Place Ducale – BP 419
08107 CHARLEVILLE MEZIERES Cedex

ou par mél à l’aide du formulaire ci-dessous :

    Votre nom et prénom (obligatoire)

    Votre adresse email (obligatoire)

    Sujet

    Taper ici votre demande